Pourquoi une page sur Madagascar ?


Parce que j’ai eu le plaisir d’y être accueillie et d’y vivre pendant deux pleines années au milieu de mon adolescence.


Parce qu’on n’entend parler de ces pays que lorsqu’il s’y passe des malheurs.


Parce que j’ai des souvenirs dans la tête, dans le coeur et dans la matière. Des objets-témoins rapportés de ce coin du monde, éléments tangibles de la créativité, de l’originalité, de la débrouillardise, du quotidien de ces peuples, le peuple malgache étant pluriel.


Parce qu’il fallait partager avec d’autres ce qu’eux ont partagé sans réserve avec nous.


***


Nous étions une famille, mon père avait eu un contrat dans l’enseignement à titre de coopérant, nous avons vécu à Tuléar, aujourd’hui Toliara ou Toliary, au sud-ouest de Madagascar, sur le bord du canal du Mozambique, de 1970 à 1972. J’étais étudiante au lycée, au Québec on dit au secondaire.


Ces pages sont sans prétention, regroupant simplement des photos, dans ce dossier qui demeurera en construction tout comme son pays. N’hésitez pas à m’envoyer des précisions si quoi que ce soit paraît incomplet, voire erroné.


Cliquez pour la page suivante: photos et commentaires

 
photos page suivante

Souvenirs_malgaches.htmlSouvenirs_malgaches.htmlSouvenirs_malgaches.htmlSouvenirs_malgaches.htmlshapeimage_5_link_0shapeimage_5_link_1shapeimage_5_link_2